+33 (0)4 50 93 60 07
Ingénierie et réalisation d'équipements électriques et d'automatismes industriels

SEMER, poursuite de la croissance

Année 2018, année de tous les défis
L’activité prévisionnelle 2018 augmente de 30 % par rapport à 2017 ! Les équipes SEMER relèvent le défi, un défi à la fois humain et technologique.
Cette croissance s’explique d’une part par l’importance des projets de rénovation d’équipements électriques de téléportés en France et d’autre part, par l’augmentation de l’activité POMA liée aux téléportés de type urbain ou de loisirs à travers le monde, qu’il s’agisse de téléportés multitronçons, à exploitation sans agent pour certains, ou de type 3S à très haut débit.
SEMER compte actuellement 95 salariés à l’année et met en oeuvre des moyens importants pour accompagner cette croissance et augmenter sa capacité à répondre aux besoins de ses clients français.
L’atelier de production est agrandi de 400 m2 pour atteindre une surface totale de 2 000 m2. Il intègre un banc de test en charge moderne et destiné à la production des variateurs DirectDrive.
70 unités sont d’ores et déjà programmées pour répondre aux besoins de 2019.
La capacité d’intervention sur site pour câbler les téléportés, effectuer les mises sous tension, dépanner ou assister les exploitants dans leurs travaux de maintenance s’est accrue de 50 %.
Le bureau d’études et le service SAV se structurent avec un plan d’embauche constant : un effectif déjà renforcé de pas moins de six techniciens sur 2018.

 

Des rénovations d’envergure en France
Plusieurs gros chantiers sont en cours. Les programmations des projets ont été anticipées par certains clients, permettant de commencer les études dès l’hiver 2017/2018.
Aux Menuires, la stratégique télécabine double tronçon des Bruyères est entièrement rénovée : construite en 1987 et longue de 3 km, elle permet la liaison avec les autres stations du domaine skiable des 3 vallées.
Il en est de même pour la télécabine du Roc des 3 marches, avec une évolution des gares pour en augmenter le débit. Le télésiège débrayable 6 places du Mont de la Chambre (2 850 m), donnant accès à Méribel-Mottaret et Val Thorens, est également totalement modernisé ; il sera équipé d’une motorisation asynchrone AFE dans le respect des règles environnementales liées à l’énergie.
À Vaujany, c’est la télécabine deux tronçons Vaujany-Villette-Montfrais qui est modernisée ; elle permet l’accès direct au domaine skiable depuis le centre du village et indirectement à la station de l’Alpe d’Huez.
À Lyon, si le funiculaire de Fourvière a été remis en service avec succès avec une grande révision et une grande inspection au printemps, c’est au tour de celui de Saint-Just d’être remis à neuf : motorisations, véhicules, télétransmissions radios redondées à chaud, équipements de contrôle-commande… Ce projet d’envergure est mené en étroite collaboration avec KEOLYS et le SYTRAL.
De nombreux autres projets à La Plagne, dans les Alpes du Sud et dans les Pyrénées occupent nos techniciens et leur expertise.

 

Des projets de plus en plus technologiques et à forte valeur ajoutée
Les marchés du transport de loisirs ou urbain évoluent vite. L’innovation efficace est un axe stratégique fort pour les ingénieurs de SEMER.
Pour faciliter la conduite des téléportés, la mise en oeuvre de mode d’exploitation sans agent en gare est réalisée cette année sur les nouvelles télécabines POMA de Brévières à Tignes, et Paganon-Eclose-Bergers à l’Alpe d’Huez.
Dans la même optique, le logiciel d’aide à l’exploitation et à la maintenance HyperView est désormais doté d’une « interface de programmation applicative » (API) pour faciliter les échanges d’informations issues de chaque téléporté.
Le nouveau poste de contrôle-commande et de conduite SmartBOARD présenté au salon Mountain Planet 2018 facilitera le travail des opérateurs sur la nouvelle télécabine « Vieux Mazot » aux Diablerets (Suisse) et sur le tout nouveau télésiège débrayable 6 places « Pierre Longue » à Châtel, dès cette année.
L’accroissement des performances est également un besoin constant.
La célèbre technologie DirectDrive du groupe HTI intègre désormais la possibilité de coupler 2 moteurs DirectDrive, autorisant ainsi des puissances utiles supérieures au Mégawatt, tout en continuant à bénéficier des avantages de disponibilité de chaque moteur…
Le confort des passagers en cabine n’est pas en reste : point d’accès wifi embarquée, interphonie, son et vidéo, chauffage des sièges, ventilation et éclairage d’ambiance… Ces solutions nécessitent des systèmes d’alimentation électrique embarquée adaptés et de haute technologie.

Les ingénieurs et techniciens SEMER sont à pied d’oeuvre pour mettre en oeuvre ces solutions, sur de nombreux projets, que ce soit pour des pulsés urbains en Belgique, des télécabines urbaines composées de 3 ou 4 tronçons destinées aux mégapoles de Colombie et d’Équateur ou des télécabines 3S du parc « Chimelong Ocean Kingdom » de Zhuhai dans le delta de la rivière des perles, véritable « Riviera chinoise » proche de Macao.

 

Retourner aux articles